News

HOMMAGE A FRANCOIS ITITO

Jeudi 6 avril 2017.                                                                                                                   François Itito, un membre fondateur de l'association Adesca, nous a quittés. Il a été un pilier dans la construction des projets que nous avons initiés dans la localité de Tomégbé-Akloa au Togo, mais également dans des actions socioéducatives, culturelles et de convivialité citoyenne en France. Dès 2002, il accompagne les jeunes français dans un projet de chantier solidarité au Togo, à la rencontre de la population locale et des cultures traditionnelles. C'est sous sa coordination qu'a été installée la bibliothèque Adesca de Tomégbé. Sa totale implication dans les projets en direction du Togo pour la localité de Tomégbé-Akloa, son engagement sans faille pour tout ce qui contribue à améliorer les conditions de vie sociale dans ce village qui l'a vu naître, sa disponibilité à accompagner toute initiative de valorisation culturelle qui inclut la tradition Akposso même en France où il vivait, ont façonné sa vision globale et fortement humaniste de la société et des relations avec les autres. Il a contribué à tracer un chemin, qu'il nous faut poursuivre ensemble.Dsc09884 

Dsc03142

Une cérémonie funèbre s'est déroulée le mercredi 26 avril 2017 au cimetière des Joncherolles à Villetaneuse (France). 

Repose en paix, François !!!!!!!!!!

 

La Journée de la Solidarité Internationale 2014 à Saint-Ouen

Dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale, pour la 17è édition, Adesca en partenariat avec la Fédération des associations oeuvrant pour la solidarité internationale et plusieurs autres associations, organisent la Journée de la solidarité inetrnationale le Samedi 22 novembre 2014: une journée d'échange sur les actions conduitres dans les différents pays où les acteurs locaurs interviennent.

Affiche ssi 2014

VOEUX 2014

Nos meilleurs voeux pour 2014 !

Les années qui passent nous révèlent combien il est important de réaliser les projets pour l'amélioration des conditions de vie de la population locale de Tomégbé-Akloa au Togo. La détermination des membres est une condition de notre réussite, parce qu'elle stimule l'envie collective de contribuer au développement des potentiels parmi les jeunes, de susciter la mobilisation des adultes sur leur propre épanouissement et sur les questions d'éducation des enfants, de découvrir les nouvelles pratiques culturelles et artistiques, et d'apprendre à cultiver l'autonomie dans la gestion de la vie quotidienne.

Nos souhaits pour cette année sont simples:

- Que la construction de la Maison de vie sociale aboutisse !

- Que l'implication des habitants soit effective dans les actions que nous menons !

- Qu'ensemble avec les partenaires nous participions à la dynamisation de la vie sociale locale !

- Que chacun gagne des victoires dans sa vie !

!!!!!  BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2014 !!!!!!

 

MEILLEURS VOEUX 2013

Une nouvelle année commence !

Qu'elle soit pleine de satisfaction pour nous tous, dans notre vie personnelle, ainsi que dans les projets que nous menons collectivement. Les difficultés que nous rencontrons ne doivent pas nous faire baisser les bras, parce que notre idéal est grand. Elles doivent constituer le ciment de notre développement. Notre joie sera plus grande lorsque nous surmontons les galères, les peines et les souffrances que nous endurons depuis si longtemps. 

Laissons-nous gagner par l'espoir de nos convictions.

Agissons encore et encore pour réaliser ce qui nous tient à coeur. 

Encourageons-nous mutuellement.

C'est au prix de cet effort que nous pourrons goûter aux joies de notre propre réussite.

Continuons ensemble.

BONNE ANNEE 2013.

Comment s'exprime la culture Akposso ?

dsc02875.jpgdsc02898-1.jpgdsc02878-1.jpgdsc02865-1.jpgdsc02807.jpgdsc02824-1.jpgdsc02923-1.jpgdsc02932.jpgdsc02869-1.jpgLa vie  traditionnelle dans le pays Akposso est rythmée au son des chants et des danses du terroir. Et les événements heureux ou tristes sont autant d'occasion pour faire vibrer l'âme des valeurs qui incarnent l'appartenance culturelle de la population. Dans le Litimé, à Tomégbé en l'occurrence, lors des funérailles d'un ancien, il n'est plus question de pleurer le défunt. Il est accompagné dans son parcours ultime par des chants et de danses traditionnelles, par toute les personnes liées à la famille, venant parfois des villages éloignés pour lui rendre un dernier hommage. C'est d'autant plus dsc02910.jpgvraidsc02808.jpg que les liens familaiux se créent du Litimé à Owoui, comme c'est le cas.

A la mort du vieux Kpodzro Jean à Tomégbé, une délégation entière de plus de 60 personnes (femmes et enfants y compris) sont arrivées par camion, de Todomé, pour venir faire les funérailles pendant 3 jours.

dsc02933-1.jpgUne occasion très émouvante et instructive pour la solidarité vécue en pays Akposso.

dsc02805.jpgdsc02804.jpgdsc02823.jpgdsc02887-1.jpg

CET ETE 2012 AU TOGO

dsc02788.jpgdsc02780.jpgAoût 2012.

Nous étions à Tomégbé. Lors des rencontres avec les membres locaux, nous avons constaté que les activités autour de la bibliothèque continuent, avec la préparation de la rentrée scoalire 2012-2013. Beaucoup de difficultés restent encore à surmonter pour rendre plus actives les activités autour de la bibliothèque. Un vrai partenariat se construit avec le lycée de Tomégbé pour faciliter l'accès des jeunes aux livres.

Les ordinnateurs sont  fonctionnels mais il faut s'assurer des moyens humains capables d'animer les ateliers informatiques. Suite à des formations qu'ont suivi certains membres, des initiations ont débuté en direction des jeunes de la localité, de façon encore timide. Mais nous sommes confiants dans la capacité des jeunes locaux à s'impkiquer progressivement dans cette initiative.

Il est urgent d'élever les murs du nouveau centre de formations informatique en plein centre , sur la place du petit marché, là où le chef  de canton a accepté de nous mettre un espace à disposition à cet effet.

La décision est prise, de construire dans les délais les plus rapides un espace de vie et de culture informatique afin d'accélérer la dynamisation de la vie locale autour du projet.

Le dispensaire local d'Akloa, qui est également une des préoccupations majeures de la localité, demande que l'on se penche sur la question de l'accès de tous aux soins primaires. Et les collectes de médicaments sont toujours les bienvenues.

Mais le plus préoccupant reste la subsistance des populations.

Il y a tellement de priorités dans la localité que nous devons avancer sur plusieurs fronts en même temps. C'est difficile pour une association comme Adesca. Conscients de ces difficultés, nous prévoyons un séjour au Togo pour cet été 2013, avec la participation des volontaires, de tous âges, pour aborder plusieurs axes de travail. C'est ambitieux comme projection. Mais nous y croyons et nous sommes déterminés.dsc02791.jpgdsc02789.jpg

ADESCA DEVIENT ONG AU TOGO

ADESCA est reconnue de façon officielle en tant que ONG (Organisation non gouvernementale)agissant au Togo. Son travail en faveur de l'éducation et la culture dans la localité de Tomégbé-Akloa, et dans sa région, sera d'autant plus effective dans la recherche des moyens pour l'amélioration des conditions de vie de la population locale.Mais nous avons besoin de l'implication sociale locale pour impulser la dynamique que nous souhaitons.

Avançons donc sans hésitation dans les efforts que cela va demander à tous.

Tout d'abord, nous devons consacrer notre énergie à poursuivre les travaux de construction de l'espace de vie sociale. Les fondations ont démarré avec les travaux sur le site.

Nous devons également multiplier nos actions avec les partenaires étrangers, qui nous l'ont promis, pour mettre en place un centre d'animation et de formation à l'informatique et au multimédia afin de réduire les inégalités numériques dans cette partie de la région. D'ailleurs, à ce sujet, le Chef Canton de Tomégbé a mis gracieusement un terrain situé sur le petit marché du village à la disposition de l'association ADESCA pour ce projet informatique en direction de la population, et des jeunes de la localité en particulier.

Les animations culturelles et éducatives de la bibliothèque en direction des écoles, collèges et lycée de la localité doivent pouvoir s'enrichir de nouveaux projets innovants pour l'éveil des enfants, pour l'implication des anciens dans la transmission du savoir à travers des contes, des jeux, des chants et danses. 

Et pour tous ces projets, il nous faut trouver des moyens: 

Avant tout, des personnes motivées qui croient en nos actions en France et qui veulent nous aider à les réaliser. En Europe, de nombreux jeunes cherchent à se rendre utiles dans des projets concrets comme les nôtres. Nous devons également rester ouverts à toute initiative pouvant faire participer des retraités pour la transmission du savoir-faire dans l'échange avec la population locale.                                                La population locale, et plus particulièrement les jeunes,doivent être assez motivés au village, pour accompagner les groupes d'amis qui viendraient. Nous devons nous préparer pour accueillir les groupes en prévoyant des animations collectives, des repas communs, des soirées de chants et danses. Il faut donc s'entrainer régulièrement avec les anciens qui vous réapprennent les coutumes et les traditions.

Ensuite, il faut trouver les moyens financiers pour les travaux.C'est toujours le point le plus ardu, mais nous défendrons nos projets auprès des organismes institutionnels.

Nous ne devons pas négliger les possibilités que nous n'avons pas su explorer jusque-là, notamment les jeunes stagiaires du centre de formation professionnelle et technique d'Atakpamé que nous pouvons accueillir pendant les grandes vacances à Tomégbé.Tout ceci fera l'objet d'une convention entre les centre de formation et l'association Adesca.

   

CONDOLEANCES FAMILIALES

Nous avons appris avec beaucoup de douleur le décès de YAKPO Alphonse,député,  que nous connaissons tous pour ce qu'il a fait pour le village et la région.On savait qu'il avait un problème de santé comme tout le monde peut avoir à son âge, mais de là à mourir si tôt...

Nous sommes de coeur avec les familles YAKPO, OSSOBE, ODOMPEH, LOKPO, EDOUSSEY, ESSABU, KOKOUVI et OFORI et tout le quartier Eluka Dunu.

Sincères condoléances.

LES TRAVAUX DES FONDATIONS ONT DEMARRE A TOMEGBE

Après quelques mois de longues attentes pour récolter quelques fonds nécessaires au démarrage des travaux pour les fondations, les membres locaux d'Adesca Tomégbé-Akloa ont commencé,sous la direction technique de Martin Eklo le maitre d'ouvrage, et avec la force de leurs bras,à creuser les fondations pour le nouvel espace de vie sociale dans la localité qui, nous l'espérons fortement, verra le jour dans quelques mois pour le bien et la promotion de la localité.

La population locale a tellement attendu que des fils du pays prennent en main le devenir de la localité qu'ils n'y croient plus, parce qu'ils ont longtemps été déçus par les aînés. Le défi qui attend les membres d'Adesca est d'autant plus grand et porteur d'espoir qu'il ne doit souffrir aucune faille dans la mobilisation des jeunes de la localité, soutenus en cela par Adesca France.

Nous avons besoin de mieux informer sur le projet auprès des différents partenaires potentiels qui peuvent aider de près ou de loin la réalisation des objectifs.

cimg0007.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site